• slider-image
  • slider-image
  • slider-image
  • slider-image
  • slider-image
  • slider-image

ACCUEIL

Découvrez les photos du rallye des 3 communes du 8 septembre 2018

 

Le point de situation du projet de fusion à découvrir sur la chaîne régionale du district de Nyon

 

 


 

Découvrez le film de lancement du projet de fusion


3 communes pour une fusion

Fin 2015, les conseils des 3 communes d’Essertines-sur-Rolle, Rolle et Tartegnin ont validé l’étude préalable du projet de fusion.

Suite aux élections communales, les nouveaux membres des exécutifs de la législature 2016 – 2021 ont entrepris les premières démarches en vue du rapprochement.

La Municipalité de Rolle s’étant retrouvée réduite à 4 membres suite à la démission du syndic nouvellement élu pour raison de santé, ce n’est qu’au début 2017, après l’élection complémentaire et l’élection d’un nouveau syndic, que les travaux ont pu reprendre.

Pourquoi fusionner ?

Quelqu’un a dit qu’«une fusion ne s’étudie pas, elle se décide»

Le regroupement de communes est de facto une adaptation à la réalité actuelle (politique, sociale et économique), particulièrement dans notre région de La Côte où nos 3 communes collaborent dans beaucoup de domaines : écoles, pompiers, églises, eaux usées… A l’heure actuelle, les communes sont la cible d’une forte pression de la part de la Confédération, qui réduit continuellement ses prestations obligeant les cantons (et les communes qui en font partie intégrante) à couvrir les coûts de certaines d’entre elles pour éviter qu’elles ne disparaissent. A son tour, le canton se comporte de la même façon envers « ses » communes en reportant sur celles-ci une part toujours plus importante du financement de certaines prestations.

Le professeur Bernard Dafflon dit que « la dimension sociétale d’un projet de fusion de communes concerne les aspects concrets de la vie quotidienne de leurs habitants, indépendamment des questions économiques ou administratives. Cela veut dire, qu’on ne fusionne pas uniquement pour résoudre des problèmes financiers (baisser l’impôt), mais aussi pour accroître le potentiel fiscal et pouvoir faire des investissements davantage supportables.

Un poids politique augmenté

Avant la fusion la situation démographique de nos 3 communes est la suivante (état au 31 décembre 2016) :

Essertines-sur-Rolle: 695 h
Rolle: 6142 h
Tartegnin: 236 h 

Total des habitants: 7073 h


Top